Savoir dire "non"

dans certains cas, refuser une tâche est une preuve de responsabilité.
Dans certains cas, refuser une tâche est une preuve de responsabilité. © Andrejs Pidjass - Fotolia

A première vue, dire "non" à son manager ne semble pas le meilleur moyen de se le mettre dans sa poche. Les chefs ne préfèrent-ils pas les béni-oui-oui ? Pas toujours. Se montrer capable de refuser une tâche difficile ou un délai intenable démontre votre esprit de responsabilité. Surtout, pour peu que vous preniez la peine de justifier votre refus, vous éviterez une grosse déception à votre chef qui ne verra pas le travail réalisé dans les temps ou selon les exigences de qualité.

"Lorsque j'étais manager, il m'est arrivé de confier un dossier à un collègue qui savait très bien qu'il ne finirait pas avant ses vacances mais qui ne me l'a pas dit, se souvient Hélène Jacob. 4 heures avant son départ en congés, j'ai dû expliquer à mes supérieurs que le dossier ne serait pas prêt avant des semaines." Opposez donc un refus à votre chef quand c'est nécessaire, justifiez votre position et proposez une solution alternative. Il vous en sera reconnaissant.