On me pousse à la faute

il s'arrange pour vous conduire à un piège.
Il s'arrange pour vous conduire à un piège. © olly - Fotolia.com

Un nouvel horaire de réunion qu'on "oublie" de vous signaler, un dossier transmis hors délai pour vous mettre en retard, des documents volontairement entachés d'erreur, des mails pour lesquels vous n'êtes plus en copie... Par un insidieux travail de sape souvent difficile à identifier puis à prouver (au début, on ne songe qu'à des coïncidences), votre assistant(e) ou votre voisin(e) de bureau peut à lui seul vous pousser à la faute.

"Je suis partisane de la "théorie des pieds dans le plat", sourit Christel Petitcollin. Il s'agit de régler les malentendus dans les 6 heures qui suivent et ce, directement auprès de la personne concernée. Car le meilleur moyen pour mettre encore plus de pagaille dans les relations de bureau, c'est de passer par des intermédiaires et de laisser une situation s'envenimer. Il faut régler les problèmes ou les méprises au fur et à mesure qu'ils surviennent."