Les extraits de "Petit chef ou vrai patron ?" de Robert Sutton Faites preuve d'empathie

Robert Sutton fustige ici les comportements brutaux de certains responsables. Selon lui, par exemple lors de licenciements, ils doivent faire preuve de compassion.

faites preuve de compassion dans les moments difficiles.
Faites preuve de compassion dans les moments difficiles. © Jupiterimages / Gooddhot / Thinkstock

« Celui qui remporte la palme dans ce domaine est sans doute le responsable d'un système de santé, qui alla chercher une infirmière dans la salle d'opération pendant une intervention pour lui annoncer qu'elle était licenciée. Le responsable communication de l'organisme reconnut plus tard que cette méthode reflétait une "erreur de jugement " et qu'elle était contraire au protocole médical. Il insista ensuite beaucoup sur le fait que le respon­sable en question "regrettait profondément". Je l'espère, mais je me demande ce qui, à l'origine, l'avait conduit à commettre un acte aussi irréfléchi et cruel.

À l'inverse, les vrais patrons font preuve d'empathie lorsqu'ils prennent et exécutent des décisions pénibles, une attitude qui a un effet positif sur l'équilibre entre performance et humanité.

"Si vous gérez bien une restructura­tion, on saura qu'il fait bon travailler dans votre entreprise"

J'en veux pour preuve la façon dont les dirigeants de la société Martha Stewart licencièrent les salariés lorsqu'ils supprimèrent l'activité vente par correspondance. Le vice-président Ron Thomas (...) déclara au Wall Street Journal : "Nous veillons à ce que les gens qui perdent leur emploi sachent que quelqu'un les contactera pour commencer à les aider dès le lendemain." Thomas appela tous les responsables qu'il connaissait dans d'autres sociétés de vente par correspondance pour demander s'ils avaient des postes à pourvoir. Cette compassion aida à la fois ceux qui avaient perdu leur travail et ceux qui restaient à traverser cette mauvaise passe, mais aussi, lorsque les affaires ont repris, la société qui, grâce à ce renforcement d'image positif, put attirer de meilleurs profils. Comme le dit Thomas : "Si vous gérez bien une restructura­tion, on saura qu'il fait bon travailler dans votre entreprise. Si nous publions une offre d'emploi aujourd'hui, nous recevrons 1 500 candidatures demain." »

Devenir un meilleur manager / Leadership