Quel ton adopter ?

Le ton du mail de motivation. © JDN / Capture d'écran Microsoft

Bonne nouvelle pour les candidats : lors du transfert de la lettre de motivation à l'e-mail, les pompeuses formules de politesse passent par pertes et profits. Oubliées les expressions comme "je vous prie d'agréer l'expression de mes salutations distinguées" au profit d'un simple "Bien cordialement".

"L'e-mail est moins formel que la lettre, confirme Laure Sourcis. Ce qui ne veut pas dire que l'on doit tomber dans la familiarité." Un courriel de motivation n'est pas un message envoyé à ses proches. "Il faut rester dans le registre professionnel et éviter d'évoquer sa vie personnelle, conseille Assia Guerrib. Certains candidats, par maladresse, évoquent leur situation familiale". Le recruteur n'est ni votre confident... ni votre subordonné. "Certains dirigeants, dont on sent qu'ils ont l'habitude de diriger, utilisent un ton péremptoire dans leurs e-mails", illustre Laure Sourcis. Ce qui n'est pas le meilleur moyen d'entrer en contact.