Choisir la bonne formule de politesse

Une formule de politesse simple et efficace. © Photomontage JDN

S'il est d'usage de terminer sa lettre de motivation par une formule de politesse, il est parfois difficile de trouver le bon équilibre entre courtoisie nécessaire et emphase démesurée. Grégory Herbé apprécie ainsi "la formule de politesse qui ne fait pas trop rond-de-cuir (exemple ci-contre). Le recruteur et le candidat sont au même niveau. Il ne faut pas en rajouter." Bannissez donc les formules alambiquées comme "j'ai l'honneur de solliciter auprès de vous un entretien..."

 

Mieux vaut donc rester poli mais simple. Mais une lettre de motivation est un courrier qui reprend les codes des documents papier. Les expressions comme "bien cordialement", très présent dans les mails, n'y trouvent donc pas leur place. Sauf si vous connaissez personnellement le destinataire.