Aérer sa mise en page

Un exemple de lettre bien aérée. © Photomontage JDN

Certes, une candidature ne se juge pas uniquement sur l'esthétique d'un document. Mais l'aperçu général de la lettre influe nécessairement sur l'image que le recruteur se fait d'un candidat. "Il faut éviter les lettres trop denses, conseille Michel Bouffard. Mettez-vous à la place d'un recruteur qui reçoit le CV et la lettre de motivation en même temps, s'il y trouve des tartines, il ne va pas la lire." Implacable, Grégory Herbé juge : "une lettre avec un manque évident de synthèse, je ne la lis même pas."

Evitez les textes où les paragraphes trop lourds collés les uns aux autres. Cela ne facilite pas la lecture. "Mieux vaut, pour un même texte, écrire plus petit mais en aérant sa page qu'utiliser une police plus grande mais sans espace", estime Michel Bouffard.