Limiter l'utilisation de puces

L'utilisation de puces n'est pas forcément conseillée. © Photomontage

La lettre de motivation reste avant tout un exercice littéraire, avec ses phrases, ses verbes et ses paragraphes. Et l'utilisation de puces ou de tirets est davantage destinée à la mise en page du CV qu'à la rédaction d'une lettre de motivation. "On peut en général écrire la même chose de manière moins abrupte, juge Grégory Hérbé, en faisant des paragraphes avec des verbes et des transitions."

En utilisant ce genre de procédé d'édition, vous prenez le risque de faire tiquer le recruteur. Mais cela ne sera pas forcément pénalisant si vous postulez, par exemple, à un emploi financier ou comptable. Davantage si votre poste réclame de sérieuses compétences rédactionnelles.