Se survendre

Mesurez vos propos. © R. Salin / CCM Benchmark

On vous l'a certainement répété : en entretien d'embauche, il faut réussir à se vendre. Pour beaucoup de candidats, cela représente d'ailleurs l'une des difficultés majeures de l'exercice. Mais une minorité a du mal à ne pas en faire trop, au risque de fatiguer leur interlocuteur. "Les comportements excessifs sont particulièrement gênants en entretien, estime Martin Villelongue. Par exemple, l'excès de confiance chez un candidat qui exagère ses résultats et entre dans une logique de "survente"."

Les cabinets de recrutement comme les directions des ressources humaines voient défiler à la chaine des "meilleurs dans leur métier", des "profils idéaux pour le poste"... "Le plus sûr moyen de trouver l'équilibre entre la survente et la sous-vente, c'est d'argumenter, conseille Julie Scali. Dire que l'on est le meilleur ne suffit pas, expliquer que l'on est le commercial qui génère le plus de CA est plus précis." Basez-vous sur des faits objectifs, ce sont eux qui valoriseront au mieux votre candidature.