Des passe-temps passe-partout

"Quelle coïncidence : je joue aussi au volley. Dans quel club êtes-vous ?" © apops - Fotolia.com

Mentionnez sur votre CV votre passion pour la taxidermie et vous aurez certainement droit à des questions sur le sujet en entretien. Résultat, beaucoup de postulants préfèrent signaler des passe-temps classiques plutôt que leurs véritables hobbies. "Certains appliquent bêtement les recommandations qu'on leur a faites, comme par exemple ne pas dire qu'ils pratiquent un sport individuel mais collectif," constate Florian Mantione.

Rôdé à l'exercice de l'entretien, le recruteur peut vous poser des questions précises sur vos activités extraprofessionnelles. Si vous n'êtes pas sûr de vous dans le domaine, abstenez-vous. Mal à l'aise, vous pourriez vous emmêler les pinceaux face à l'employeur. "Souvent, en discutant nous rencontrons des aberrations", ajoute le président de Florian Mantione Institut.