Eviter la fantaisie

En cas de doute, gardez votre fantaisie pour vous. © alphaspirit - Fotolia.com

Pour sortir du lot, on pourrait être tenté de jouer son va-tout avec une lettre totalement décalée. Malheureusement, si une dose d'originalité peut plaider en votre faveur, l'ouverture d'esprit des recruteurs n'est pas à surestimer. "Mieux vaut respecter les codes pour ne pas dérouter, préconise Karl Rigal. Inutile de faire dans la surenchère sur la fantaisie."

D'abord, vous ne connaissez pas l'état d'esprit (encore moins le sens de l'humour) de la personne qui vous lira. Ensuite, la lettre de motivation doit avant tout rassurer sur les capacités d'un candidat. "Un recruteur recherche des personnes avec des compétences et une expérience", rappelle Audrey Brichant. Et les métiers où la fantaisie constitue un prérequis se font rares !