Comment masquer des trous dans un CV ?

Attention, il n'y a rien de pire qu'un recruteur qui s'aperçoit que vous avez falsifié votre CV. © peshkova - Fotolia.com
On trouve beaucoup d'écoles avec autant de cabinets de recrutement possédant leur propre vision de cet exercice, mais les fondamentaux demeurent : un CV doit être clair, synthétique, sans trous. "Pour masquer les trous, il n'y a pas cinquante options, il faut les gommer. Mais sans les cacher", dit Louis Espinassou. Il faut communiquer dessus car il n'y a rien de pire qu'un recruteur qui s'aperçoit que vous avez, même sans le falsifier, arrangé votre CV. "Et un trou, avec les préavis en France, en-dessous de trois mois, il n'y a pas mort d'homme. Quand il y a des sauts de carrière, des trous de six mois entre deux postes, il est préférable de les faire disparaître", sourit-il. Le candidat doit rester positif et montrer qu'il a tourné la page, qu'il ne se morfond pas dans les méandres d'un épisode désagréable. C'est une preuve de maturité.