15 signes que votre entretien d'embauche se passe très mal

Il est possible de deviner qu'un entretien d'embauche ne se passe pas comme prévu. Un bon moyen d'ajuster son comportement aux attentes du recruteur.

La plupart des gens pensent qu'il est difficile de juger sa prestation lors d'un entretien d'embauche. Mais si vous y prêtez attention, le langage corporel et les signaux subtils du recruteur vous permettront de deviner l'opinion qu'il se fait de vous.
"Il vous incombe de lire entre les lignes et de prendre en compte les réponses de votre interlocuteur afin ajuster votre approche, votre style de présentation ou clarifier vos réponses", explique Lynn Taylor, experte reconnue de la vie professionnelle et auteur de "Tame your terrible office tyrant: how to manage childish boss behavior and thrive in your job" (Apprivoiser le terrible tyran de votre lieu de travail : comment gérer l'attitude d'un patron puéril et prospérer a votre poste, NDLR).

Si vous détectez un quelconque signe que l'entretien se passe mal, ne perdez pas confiance et maintenez une attitude positive

Vous pouvez par exemple remarquer ce qui, dans votre parcours, plaît le plus au recruteur et ce qui le fait bailler. Ainsi, vous pouvez vous réajuster. "Il arrive aussi que vous ne correspondiez pas aux attentes, ou que ce ne soit simplement pas votre jour. Dans le pire des cas, en restant attentif aux signes de votre interlocuteur, vous ne serez que mieux préparé pour votre prochain entretien d'embauche", ajoute-t-elle.

Si vous détectez un quelconque signe négatif, il est important de ne pas perdre confiance en vous et de maintenir une attitude positive, peu importe que vous soyez découragé ou non.

"Il est possible que le recruteur soit distrait par d'autres facteurs ou soit en train de passer une mauvaise journée," rappelle Lynn Taylor. "N'abandonnez pas et ne vous renfermez pas sur vous-même".

Voici 15 signes qui indiquent que l'entretien pourrait ne pas se solder par une offre d'emploi...

1. Le recruteur ne maintient pas un contact visuel.

Si vous aimeriez pouvoir dire "Hé… Je suis par ici !" pendant que votre interlocuteur regarde partout sauf dans votre direction, c'est mauvais signe. "Evaluez la situation et ce que vous pouvez faire pour l'améliorer. Peut-être que vous avez besoin d'être un peu plus énergique, ou peut-être que vous devriez trouver un moyen d'établir un lien plus personnel avec votre interlocuteur".

2. Son langage corporel est négatif.

Si la personne qui vous fait passer l'entretien croise les bras, se penche en arrière, ou regarde la porte, cela pourrait signifier qu'elle n'est ni impressionnée ni intéressée.

"C'est le bon moment pour vous pencher en avant avec enthousiasme tout en continuant à parler. Cela attirera son attention et agira comme une démonstration de votre assurance", affirme Lynn Taylor.

3. Il semble distrait.

Si la personne avec laquelle vous passez l'entretien est en train d'envoyer des textos ou des e-mails, de naviguer sur internet ou de marcher dans la pièce alors que vous êtes en train de parler, c'est mauvais signe.

"Essayez de rendre votre présentation plus attrayante", conseille Lynn Taylor. "Puis demandez vous si vous avez réellement envie de travailler avec une personne aussi distraite".

4. Il coupe court à l'entretien.

Si votre entretien se termine brutalement, quelques minutes après être entré dans la pièce, vous n'obtiendrez probablement pas le poste. Cela peut être lié à des circonstances exceptionnelles comme une urgence. Mais si le recruteur met un terme à l'entretien assez rapidement sans s'expliquer ou s'excuser, cela n'augure de rien de bon.

"Vous pouvez demander plus de temps mais vous devriez rester calme et remercier votre interlocuteur de vous avoir accordé du temps", précise-t-elle.

5. Il ne sourit jamais.

"Il s'agit peut-être d'un trait de personnalité. Mais si vous avez vu votre interlocuteur rire avant l'entretien et qu'il a désormais l'air d'être en deuil, cela pourrait signifier que votre candidature ne l'enthousiasme pas" explique Lynn Taylor.

"Si vous êtes audacieux, essayez de faire de votre mieux pour le dérider. Si cela ne fonctionne pas, demandez vous si cette attitude n'est pas que la partie cachée d'un iceberg. Vous devriez peut-être partir en courant tant que c'est encore possible".

6. Il est très offensif.

Si vous avez l'impression que le recruteur est offensif, essaie de jouer au plus fin avec vous pour vous mettre en difficulté, cela peut être mauvais signe. "N'entrez pas dans son jeu et ne le défiez pas. Restez calme et déterminez s'il s'agit d'un égarement de sa part ou d'une discussion (si c'est le cas, c'est le signe d'un tyran sans merci).

7. Il marque souvent une pause pour essayer de réfléchir à la question suivante.

"Quelques fois, lorsqu'un entretien se passe mal, le recruteur donne l'impression de prendre 5 minutes pour réfléchir à chaque nouvelle question. Cela arrive lorsqu'il n'arrive pas à gérer son manque d'enthousiasme vous concernant". Vous n'avez néanmoins pas besoin d'y réagir. C'est votre opportunité de prendre la parole et de poser des questions".

8. Il n'écoute pas attentivement vos réponses et ne pose pas de questions complémentaires pertinentes.

Si vous avez l'impression de vous adresser à un mur, changez d'approche. Demandez à la personne en face de vous son opinion sur le sujet: "Comment constitueriez-vous votre équipe pour ce genre de projets ?". Une fois qu'il se sera mis à parler, il sera sans doute de meilleure humeur, affirme Lynn Taylor.

9. Votre interlocuteur mentionne que d'autres candidats qualifiés sont toujours en lice.

"C'est un avertissement pour que vous ne soyez pas trop déçu plus tard", confie Lynn Taylor. "Ne vous laissez décourager. Tant que vous êtes en entretien, vous avez toujours une chance".

10. Le recruteur semble lire votre CV pour la première fois.

La faute pourrait revenir à son emploi du temps trop chargé. Mais si, tout en voulant poser des questions réfléchies, votre interlocuteur semble ne rien savoir de votre parcours, vous pouvez supposer qu'il n'est pas très intéressé par votre profil.

11. Vos compétences, réalisations et objectifs ne sont pas sujets à une discussion.

Cela semble évident mais mérite d'être précisé, rappelle Lynn Taylor. "Dans cette situation, demandez lui ce qu'il définirait comme une réussite à ce poste et dans l'entreprise".

12. La conversation manque de rythme et vos tentatives de réponses sont confrontées à des pauses et des interruptions.

Selon Lynn Taylor, la complicité est mesurable… par votre instinct. "Vous vous rendez bien compte quand une conversation est rythmée, quand vous sentez un esprit de camaraderie, ou quand ce n'est pas le cas. N'ignorez pas votre intelligence émotionnelle et votre ressenti pendant l'entretien".

13. Il ne parle pas des "étapes à venir" et ne vous demande pas vos disponibilités.

"Si vous n'avez pas été présenté à d'autres managers ou que le recruteur n'a pas manifesté l'envie d'aller de l'avant, vous pouvez être proactif. Si vous avez l'impression de toujours pouvoir obtenir le poste, vous pouvez par exemple dire que ce poste vous intéresse beaucoup et que vous aimeriez connaître la prochaine étape dans le processus de recrutement. Cette attitude a l'avantage de mettre en avant votre motivation pour le poste".

14. Il vous donne une poignée de main molle.

Si le recruteur vous a adressé une poignée de main ferme et amicale lors de votre arrivée et que sa poignée de main est molle lors de votre sortie, le poste ne vous sera probablement pas offert.

"Mais tâchez, quoi qu'il en soit, de lui serrer la main fermement et de sourire", suggère Lynn Taylor.

14. Il vous demande de contacter un assistant pour la suite.

"C'est peut-être le signe que votre interlocuteur ne veut pas passer plus temps à vous évaluer pour ce poste, sauf si la suite est un deuxième entretien d'embauche" explique-t-elle.

"En prêtant attention au comportement du recruteur, vous pouvez changer votre approche et ajuster votre discours en cas de besoin" conclue Lynn Taylor. "Souvenez-vous aussi que ce n'est parce que vous avez un mauvais ressenti pendant l'entretien que vous n'obtiendrez pas le poste. L'entretien d'embauche peut aussi être pour vous l'occasion d'examiner votre possible patron, alors restez objectif."

 

Article de Jacquelyn Smith. Traduction par Shane Knudson, JDN.

Voir l'article original: 15 signs your job interview is going horribly

 

 

 

Entretien d'embauche