J'aime la prise de risque

Si les coups de poker sont dans votre instinct, ne le bridez pas… © Rancz Andrei - 123RF
Quitter son employeur via une lettre de démission ou une rupture conventionnelle comporte certains risques. L'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs et vous pouvez retrouver une solution pire que l'actuelle. Sans compter que selon la Dares, 13% des périodes d'essai ne sont pas validées.
Pourtant certains salariés ont le goût du risque et du coup de poker. Si vous êtes dans cet état d'esprit, il est peut-être temps de ne pas brider votre nature et de mettre à jour votre jeu : à vous la recherche active d'emploi puis le grand départ.