Je réalise que tous mes collègues sont partis

Fuyez avant de mourir à votre poste ! © Luca Bertolli - 123RF
C'est un exil progressif. Mais vous vous rendez compte que tous les collègues qui sont arrivés en même temps que vous sont partis couler des jours plus heureux ailleurs. Et vous voici le plus ancien de la boîte (au point que certains collègues vous prénomment l'ancien ou le dinosaure). Si c'est le cas, certaines questions peuvent se poser : suis-je en train de me placardiser ou de rouiller à mon poste ? Suis-je en train de perdre de l'employabilité en restant trop longtemps en poste ? Si c'est le cas, il est plus que temps de lancer les grandes manœuvres : actualisez votre CV et votre lettre de motivation, soignez vos réseaux, améliorez votre profil sur les réseaux sociaux. Bref, préparez-vous à faire comme la quasi-totalité des salariés : oser changer de crèmerie.