17 questions pièges en entretien d'embauche Comment avez-vous pu prendre du temps pour cet entretien ? Où votre patron pense que vous êtes actuellement ?

Pourquoi cette question ? L'employeur veut savoir si vous savez organiser vos priorités : votre poste actuel en premier, les entretiens ensuite. "Il sait que vos habitudes actuelles démontrent votre intégrité et illustrent la façon dont vous agirez si vous devez vous remettre à la recherche d'un emploi une fois embauché, explique Taylor. Il veut également savoir comment vous gérez des situations compliquées qui impliquent de ne pas être sincère avec votre patron. Idéalement, l'entretien tombera au cours d'une pause. Il est alors important de l'indiquer."

Ne répondez jamais "j'ai demandé un arrêt maladie". © BartPhoto - Fotolia.com

Pourquoi est-ce un piège ? Le sous-entendu de cette question est : "Recherchez-vous un emploi dans le dos de votre patron ?" Pour la plupart des candidats déjà employés, il est gênant de mentir sur ses agissements. Ils restent vagues et font comme s'ils se consacraient à n'importe quelle occupation personnelle.

Quelle réponse attend l'employeur ? Il est sage d'expliquer que vous faites toujours passer votre travail en premier et que vous vous arrangez pour planifier les entretiens avant ou après vos heures de travail, sur la pause déjeuner, le week-end si c'est approprié et pendant votre temps libre. Si la question est clairement formulée : "Où votre patron pense que vous êtes actuellement ?" restez vague. Ne dites jamais que vous êtes en arrêt maladie. Taylor suggère d'essayer quelque chose du genre : "Mon patron comprend que je consacre certains moments à des activités personnelles, il ne demande pas de détails. Il s'intéresse plus à mes résultats".

Autour du même sujet