Ne pas compter sur les impressions d'écran

Contactez un huissier pour prouver l'agression. © BillionPhotoscom - Fotolia.com

Vous pensez confondre votre agresseur numérique avec une simple capture d'écran ? Erreur. "En France, ces éléments n'ont aucune valeur", explique Me Anthony Bem. "En cas de litige, il faut envoyer l'URL contenant les commentaires condamnables à un huissier pour prouver l'agression et faire pression sur l'auteur ou l'hébergeur pour les supprimer".
Un internaute reste donc sans défense sur Snapchat, qui ne conserve aucune archive des messages échangés... 
Si vous êtes victime de harcèlement, l'avocat à la Cour de Paris recommande de passer par la plateforme constat-huissier.net, qui propose des constats à partir de 150 euros, un tarif avantageux par rapport aux offices ayant pignon sur rue.