Critiquer sans arrêt

Commencez plutôt par évoquer les bonnes idées de vos interlocuteurs. © Photographee.eu
"Mouais, ton dernier argument est plutôt faiblard". C'est plus fort que vous. A chaque fois qu'un collègue expose ses idées, vous ne pointez que les détails qui vous chiffonnent. "Au lieu de vous faire l'avocat du diable en permanence, faites-vous plutôt l'avocat de l'ange, en insistant d'abord sur les points qui vous ont plu", conseille Pascale Bélorgey. "Obligez-vous à commencer vos interventions par la phrase 'Ce que j'aime bien dans ton idée...'. Cette formule valorisera votre interlocuteur et l'encouragera à faire davantage de propositions".
Vous serez alors perçu comme un élément moteur dans l'entreprise par votre hiérarchie, qui sera plus disposée à vous récompenser.