Mon supérieur ne me demande plus mon avis, que faire ?

Continuez à avoir des idées, même si on n'exige plus cela de vous. © Kirill Bobrov - 123RF
Lorsque votre opinion est ignorée, il faut savoir se faire violence et prendre le contrepied. Pour Stéphane Dassé, "Restez zen, prenez des initiatives, adressez des mails stratégiques à plusieurs destinataires, proposez votre aide, même si vous n'êtes pas sollicité".
Ainsi, votre employeur ne pourra pas vous reprocher d'avoir baissé les bras. "Vous ne serez alors pas en faute malgré l'incompréhension qui s'est installée et vous rétablissez ainsi un rapport de force en votre faveur", estime le coach.
Une analyse partagée par Sandra Sadat qui préconise "de détecter les enjeux du manager pour pouvoir être pertinent".
Maurice Imbert ajoute qu'en "cas d'immobilisme, il faut regarder s'il s'agit d'une attitude personnelle à votre égard ou si cela concerne plusieurs personnes. Dans le second cas, c'est une déficience managériale".