Comment négocier son départ ?

La rupture conventionnelle permet de trouver une solution favorable aux deux parties. © Andriy Popov - 123RF
Face à une mise à l'écart, la solution à priori la plus évidente serait de partir. La loi permet une rupture conventionnelle et "il est souvent préférable de bien négocier une rupture du contrat de travail, que de s'enfermer dans la souffrance. Cela ne sert à rien de s'accrocher à une situation sans lendemain. Mieux vaut entrer dans un cadre de négociation", souligne Maurice Imbert.
Un salarié placardisé coûte très cher à l'entreprise, elle paye un collaborateur qui ne fait rien ou presque. "Dans cette situation, l'entreprise espère provoquer votre départ en spéculant sur votre démission. Dans votre intérêt financier, n'en faites rien. Négociez plutôt les conditions de votre départ", estime Stéphane Dassé.
Au lieu de demeurer dans l'entreprise "payé aux frais de la princesse, il est préférable de négocier un départ tout en en ayant trouvé un poste à l'extérieur. Il faut se mettre en mouvement à l'aide d'un coach, en parallèle", juge Sandra Sadat.