Je n’ai jamais eu le statut de salarié

Le profil d’un ancien indépendant peut séduire les PME, les TPE et le secteur du conseil. © mihtiander - 123RF
Auto-entrepreneurs, dirigeants de SARL ou de SAS ou encore professions libérales peuvent pour diverses raisons choisir de quitter leur statut pour devenir salarié. Mais les recruteurs ne voient pas toujours ces profils d'un très bon œil. Ils peuvent être considérés comme rétifs à l'autorité et peu habitués à travailler en équipe.
Pourtant, il est possible de retourner la situation en sa faveur car les travailleurs indépendants ont de belles cartes à jouer. Ils ne fonctionnent jamais en vase clos. Ils évoluent au quotidien avec des partenaires, des prestataires, des clients avec qui il est nécessaire de travailler en bonne intelligence. De plus ils sont habitués à travailler de manière autonome et ont une vraie vision d'ensemble. Cela est notamment un atout pour les cabinets de conseil, les TPE et les PME.