La représentation collective des cadres

La loi impose la représentation des cadres dans les instances représentatives du personnel. © Igor Stevanovic -123RF
Les cadres bénéficient d'une représentation particulière au sein des instances représentatives du personnel.
Lorsque le nombre de cadres atteint un certain seuil dans l'entreprise, la loi impose la présence d'un collège électoral propre à cette catégorie socioprofessionnelle.
Si ce collège ne peut être constitué, la présence d'un cadre parmi les élus est nécessaire. Ainsi, le législateur impose la présence d'un élu cadre lorsque le nombre total de salariés dépasse certains seuils. Par exemple, dans les entreprises de plus de 500 salariés, les cadres doivent avoir au moins un délégué titulaire élu au comité d'entreprise.
Longtemps, seule la Confédération générale des cadres (CGC) représentait les cadres au sein des organismes de représentation. Puis, à partir des années 60, les syndicats ouvriers (CGT, CFDT, CFTC, etc) ont créé des sections cadres dans tous les secteurs d'activité.