La durée de la période d’essai

Contrairement aux idées reçues, la période d’essai n’est pas toujours obligatoire. © Ferli Achirulli - 123RF
Lors d'une embauche, la période d'essai permet à l'entreprise de s'assurer que le nouveau salarié soit compétent dans son poste. Elle aide également le salarié qui regarde si les fonctions occupées lui conviennent.
Sa durée varie en fonction de la catégorie professionnelle du salarié et elle est souvent plus longue pour un cadre : généralement 3 ou 4 mois.
La période d'essai peut être renouvelée, (sous conditions et dans le respect des règles spécifiques prévues par la loi), sa durée ne peut excéder 4 mois pour les cadres (contre 2 mois pour les ouvriers et 3 mois pour les agents de maîtrise et les techniciens).
Si elle n'est pas obligatoire, elle s'impose néanmoins à tout salarié en CDI, en CDD ou en contrat temporaire, dès lors qu'elle est expressément prévue dans le contrat de travail ou la lettre d'embauche.