Où contester un licenciement ?

C’est devant le conseil de prud'hommes que se règle le litige, sauf pour les salariés protégés. © phartisan - 123RF
La contestation d'un licenciement s'effectue toujours devant le conseil de prud'hommes sauf pour les salariés protégés ou les représentants du personnel.
"Ces derniers sont soumis à une autorisation de licenciement et la contestation s'effectue devant le tribunal administratif", explique Frédéric Guiomard. Tant que l'administration n'a pas autorisé le licenciement, ces salariés peuvent rester dans l'entreprise.
Pour contester un licenciement devant le conseil de prud'hommes, les salariés peuvent s'appuyer sur un représentant syndical, un salarié de l'entreprise, de la même branche d'activité (à ne pas confondre avec la convention collective) ou d'un avocat.
"En pratique il est conseillé de recourir à un avocat", estime Frédéric Guiomard. Les procédures sont de plus en plus complexes, les enjeux peuvent être importants et l'entreprise va elle-même prendre un avocat spécialisé. Mieux vaut se faire aider par un professionnel du droit. Des syndicats comme la CFDT ou la CGT proposent des défenseurs très armés.