Quels sont les recours possible ?

Il est possible de saisir la Cour d’appel. © Burmakin Andrey - 123RF
Après l'audience et la rédaction des conclusions, le salarié doit attendre le délibéré des juges et la notification de leur jugement aux deux parties (environ un mois après l'audience).
"Ensuite, la première voie de recours est l'appel devant la Cour d'appel, où les débats reprennent à zéro", explique Frédéric Guiomard. Il doit être interjeté dans les deux mois. Si le litige a une valeur inférieure à 4 000 euros, la seule voie de recours possible est le pourvoi en cassation. A ce niveau, les juges ne reviennent pas sur les faits retenus par les prud'hommes mais se demandent seulement si la règle de droit a été respectée.