Les métiers cadres qui peinent le plus à recruter

Les employeurs peinent à trouver des experts sur certains postes. C'est principalement le cas pour les secteurs de la tech, de l'ingénierie et de la restauration.

Le taux de chômage dans l'Hexagone frôle la barre des 10%. Mais certains ont de bonnes raisons de ne pas se sentir concernés. Alors que de nombreux Français doivent envoyer des dizaines de CV et de lettres de motivation pour décrocher ne serait-ce qu'un entretien d'embauche, d'autres se voient dérouler le tapis rouge.

Les données du site d'emploi Jobintree sont à cet égard riches d'enseignement. Le JDN s'est procuré l'analyse des 174 000 offres d'emploi et des 840 000 candidatures présentes sur le site entre octobre et décembre 2016. Le verdict est sans appel.

Dans certains secteurs, il existe une véritable pénurie. "Très clairement ce sont dans les métiers de l'informatique qu'on observe le plus de tensions. Il existe un véritable fossé entre les besoins des entreprises et les personnes effectivement formées qui peuvent facilement faire monter les enchères et travailler dans la zone géographique de leur choix", observe Annick Frebourg Launay responsable marketing de Jobintree.

Toutefois, l'informatique n'est pas le seul domaine dans lequel les recruteurs s'arrachent les cheveux au moment de recevoir les candidatures. Les ingénieurs et les fonctions de cadres dans l'hôtellerie et la restauration sont également des postes où ils ont toutes les peines du monde à recruter.

Voici les métiers qui reçoivent le moins de candidatures par annonce postée.

 

Et aussi

 

Recrutement

Annonces Google