Start-up : où sont les femmes ?

Start-up : où sont les femmes ? L'étude Women in Technology Leadership scrute la présence de la gent féminine parmi les cadres dirigeants des jeunes pousses de trois pays : Chine, Etats-Unis et Royaume-Uni.

Les start-up sont au cœur de l'économie du XXIème siècle. Si elles sont bien souvent à l'avant-garde en matière de marketing, de management ou de créativité, qu'en est-il dans le domaine de la parité homme-femme ?

C'est la question à laquelle tente de répondre l'étude Women in Technology Leadership réalisée par la Silicon Valley Bank. Elle a notamment identifié le nombre de start-up qui comptaient des femmes parmi leurs cadres dirigeants dans trois pays : les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Chine. Voici les principaux résultats mis en forme par notre partenaire Re.sources, le DataLab de l'emploi de Randstad.

Cliquez sur l'image pour zoomer. © Randstad

Aux Etats-Unis, la parité n'est pas à l'ordre du jour. Presque la moitié des start-up (46%) n'ont aucune femme parmi leurs cadres dirigeants. La situation est quasiment similaire au Royaume-Uni (47%), pays européen qui compte le plus de licornes.

La Chine, quant à elle, se distingue des deux pays anglo-saxons puisque près de 8 start-up sur 10 (79%) comptent des femmes parmi leurs cadres dirigeants.

Cette étude, qui en est à sa seconde édition, prend en compte seulement trois pays. Espérons que la France fasse partie du prochain panel. Nous verrons ainsi si en matière de parité dans les start-up l'Hexagone est plus proche de la Chine que du pays de l'oncle Sam.

Et aussi

Infographie Randstad / Emploi informatique