"Je suis hyper en avance"

Camper devant le bureau du recruteur n’est pas une preuve de motivation. © R. Salin / CCM Benchmark
S'il peut s'avérer judicieux d'être présent dans le quartier avec un peu d'avance (inutile toutefois de rôder près des locaux), il est déconseillé de s'annoncer à l'accueil avant l'heure prévue. Vous risquez de déranger le recruteur qui n'a pas prévu de vous recevoir à ce moment-là (il s'entretient peut-être avec un de vos concurrents).
De la même manière, évitez de clamer haut et fort que vous étiez en avance. Ce type de propos fait fayot et vous ne remonterez pas dans l'estime de votre interlocuteur qui s'attend seulement à de la ponctualité. Pire encore, arriver en avance peut être interprété comme un signe de stress.