Utiliser des mots percutants ?

"Je ne suis pas là pour vendre de la poudre de Perlimpinpin". © Auremar-123rf
Des mots originaux comme perlimpinpin ou abracadrantesque ont-t-ils leur place dans une discussion?
Les experts sont partagés. Jean-Paul Lugan et Delphine Roset sont dubitatifs. "C'est anecdotique et dessert notre capacité à convaincre", considère le premier. Mieux vaut être "dans une démarche constructive plutôt que de vouloir accentuer des traits et des aspérités", explique la seconde. Deux avis à rebours de Catherine Berliet qui n'est pas contre les "coups" linguistiques. "J'aime beaucoup les mots qui chavirent la conversation : mots anciens, insultes du capitaine Haddock... Mais tout en gardant à l'esprit de conserver le mot juste. Cela permet d'éviter le discours lénifiant, soporifique et de créer des ruptures dans le ton", dit-elle. Comme un petit électrochoc dans la conversation.