Opter pour l'humour ?

A utiliser avec des pincettes car l'humour n'est pas universel. © Dmitriy Shironosov-123rf
L'utilisation de l'humeur est une arme à double tranchant. Tout dépend du contexte et de la personne en face de soi. Cela peut très bien passer, être lourd, ou être perçu comme un mécanisme de défense.
L'humour peut donner une impression d'évitement, de pirouette, pour ne pas répondre à la question", raconte Delphine Roset. L'humour sur soi est à privilégier, explique Jean-Paul Lugan. "Il permet de lisser dans le sens du poil l'ego de l'autre mais cela demande d'avoir de la confiance en soi". Attention toutefois à ne pas s'auto-dénigrer. Catherine Berliet prend également des pincettes : "Attention à l'humour car il n'est pas universel. C'est très compliqué à utiliser. Il faut qu'il y ait de l'autodérision, un peu à l'anglaise, sans qu'il ne soit jamais au détriment de l'autre". A utiliser avec modération.