Le travail au forfait

Le passage au forfait n’est pas toujours avantageux. © Win Nondakowit - 123RF
Le forfait jour qui caractérise le cadre passe par un salaire plus élevé qui compense le non-paiement des heures supplémentaires. "Un agent de maîtrise peut devenir cadre et passer sous le régime du forfait jour", explique Dhiana Badji. Mais comme le paiement des heures supplémentaires ne s'appliquera plus, le salarié doit bien réfléchir. "Nous expliquons souvent à nos clients qu'il n'est pas dans leur intérêt de rentrer dans la catégorie cadre autonome payé au forfait car l'employeur pourra alors le faire travailler plus en le payant moins. Cela peut donner lieu à des contentieux lorsque le salarié tente de prouver que, dans les faits, il ne jouissait pas d'une réelle autonomie dans l'organisation de son travail et que le forfait jour n'aurait pas dû lui être appliqué".