Celui qui raconte sa vie

Les personnes trop bavardes peuvent être mal dans leur peau. © R.Salin / CCM Benchmark
Au travail l'échange est primordial et un collègue muet n'est pas une sinécure. Impossible qu'une vie professionnelle se passe bien si les interactions sont réduites au strict minimum.
Mais attention, certains vont trop loin. Ils prennent les collègues pour des psychologues, des confidents. Ils passent des heures entières à raconter leur vie, leur tracas, leurs soucis et tous détails de leur vie intime. Et bien souvent, ils n'écoutent même pas ce que disent les autres. Ces personnes ont bien souvent besoin d'écoute et d'attention. Mais sur le long terme, ce n'est pas forcément le rôle des collègues. La meilleure chose à faire est de dire très poliment qu'un peu plus de discrétion serait bénéfique à tous. Ces personnes étant souvent sensibles, mieux vaut y aller avec des pincettes.