Réussir sa période d'essai Avant de prendre le poste

Prendre un nouveau poste comporte des risques. Pour parer toute éventualité, mieux vaut prendre quelques précautions.

 

"Mieux vaut rester discret sur sa prise de poste pendant les premières semaines", Dorick de Brosses

Conserver les contacts utiles

"Entre le recrutement et le premier jour d'entreprise, il faut prendre le soin de clôturer sa recherche d'emploi", prévient Dorick de Brosses, directeur régional du cabinet spécialisé dans l'accompagnement des cadres et dirigeants Lee Hecht Harrison. Cela consiste à rappeler les entreprises et cabinets de recrutement avec lesquels vous étiez en contact pour les informer de l'aboutissement de votre recherche. Plus généralement, il convient de prévenir l'ensemble des personnes ayant touché de près ou de loin à votre recrutement. "Remerciez les gens et associez-les à votre réussite", préconise Dorick de Brosses. C'est une preuve de professionnalisme et une façon de rester en bons termes.

 

Communiquer avec prudence

Rien ne vous empêche cependant de poursuivre une ou deux candidatures particulièrement intéressantes, notamment si vous avez quelques craintes sur le succès de votre période d'essai. "En revanche, il n'est plus l'heure de lancer d'autres candidatures", estime Dorick de Brosses.

Par ailleurs, s'il est bon d'informer un cercle restreint de votre nouveau poste, mieux vaut rester discret sur sa prise de poste pendant les premières semaines. Attendez un mois et de vous sentir à l'aise avant de communiquer de façon plus large. 

 

dorick de brosses, directeur régional lee hecht harrison
Dorick de Brosses, directeur régional Lee Hecht Harrison © JDN Management

Préparez-vous à votre prise de poste

Les premiers mois s'avèrent toujours difficiles : intensifs et gourmands en heures, vous aurez beaucoup d'informations à intégrer et un degré de stress supérieur à l'ordinaire. A cela s'ajoute parfois une situation personnelle chaotique : en cas de poste éloigné de votre domicile, vous serez peut-être en période de déménagement ou loin de votre famille. Dorick de Brosses conseille alors d'être très attentif à son hygiène de vie afin de tenir la cadence sans faiblir. "Vous allez être en surrégime pendant quelques mois et la première semaine peut être très dure surtout si vous n'étiez plus en poste pendant votre recherche. L'organisme va être très sollicité et il est normal de se sentir épuisé au bout de trois jours. Il faut s'organiser afin que cette phase dure le moins possible."

 

Autour du même sujet