Réussir sa période d'essai S'intégrer dans sa nouvelle entreprise

Tous les professionnels vous le diront, pour réussir sa période d'essai, il faut rester soi-même. Pratique ! Ceci étant dit, être naturel n'empêche pas de faire quelques efforts.

 

Montrer de l'enthousiasme

Votre nouvel employeur doit sentir votre enthousiasme. "Il faut commencer en pensant très fort 'merci, grâce à vous j'ai un nouveau job'", plaisante Dorick de Brosses. En d'autres termes, soyez humble, n'arrivez pas en territoire conquis ou en sauveur. Personne ne vous connaît encore et vos qualités restent à prouver.

 

Faire preuve d'adaptabilité

A votre arrivée, il vous faudra commencer par une phase d'observation afin d'intégrer le mode culturel de l'entreprise. "Cela comprend le dress code, les pauses café, les sujet sensibles, le mode d'organisation des réunions, etc.", précise Dorick de Brosses. Il vous faudra vous plier à ces rites, tout du moins au début. Plus tard, si le cœur vous en dit, vous pourrez troquer le déjeuner à la brasserie du coin par un petit plat fait maison mais pour le moment, profitez plutôt de cette occasion pour découvrir vos collègues. Et si vraiment vous ne pouvez plus avaler un steak-frites de plus, dites gentiment que vous essayez de vous astreindre à un régime alimentaire plus diététique... cela évitera que l'on vous pense distant ou, pire, méprisant.

 

Aller à la rencontre des collaborateurs

"Il est indispensable de voir son manager tous les 10 à 15 jours pour faire le point", Anne Saüt

Dans les premières semaines, le maître mot est la curiosité. "Soyez sociable et disponible, préconise Dorick de Brosses. Le plus simple consiste à réunir votre nouvelle équipe autour d'un pot puis de rencontrer chacun un par un."  Si vous n'avez pas le temps d'organiser cela dans les premiers jours, annoncez la couleur et prévenez votre entourage professionnel que vous souhaitez tous les rencontrer dès que vous le pourrez . "Il faut mettre un place dans son agenda pour cela", avise Dorick de Brosses.

Attention toutefois, cette phase ne doit pas vous prendre trop de temps. "Sa durée dépend de la technicité du poste et de l'environnement. Si votre équipe est à proximité, elle ne doit pas dépasser 3 semaines", précise Anne Saüt, directrice générale du cabinet de conseil en ressources humaines Diversity Conseil.

Soyez vigilant également à ne pas monopoliser les salariés qui ont leur travail à réaliser. Groupez vos demandes et ne posez que des questions pertinentes afin de préserver le temps de tous.

 

Découvrir votre nouveau manager

Ce dernier aura sans doute le dernier mot à l'issue de votre période d'essai. C'est donc lui en premier qu'il faut convaincre et avec lequel il faut composer. S'il est très pris ou toujours absent, insistez pour fixer de courtes rencontres régulières. "Il est indispensable de se voir tous les 10 à 15 jours pour faire le point", assure Anne Saüt. Cela évite les malentendus et permet de redresser la barre très rapidement si nécessaire. Cette étape sera d'autant plus nécessaire que votre manager entretient un fonctionnement différent du vôtre.

 

Autour du même sujet