Savoir évoluer en interne Tenir son n+1 au courant

Aller voir son manager direct et lui expliquer que l'on souhaite trouver un poste dans une autre équipe que la sienne est une démarche que d'aucuns considéreront comme trop risquée. Pourtant, c'est la solution gagnante dans la majorité des cas.

 

La transparence : stratégie payante

"Il faut commencer par se renseigner sur la culture de l'entreprise, conseille Robert Zuili. Il faut découvrir comment les autres collaborateurs ont procédé par le passé, si le respect de la hiérarchie prime sur tout, si on peut au contraire aller parler librement à d'autres manager ou au gestionnaire de carrière." Bref, choisir la meilleure tactique.

"Chercher à résoudre des problèmes relationnels n'est pas une bonne motivation pour changer de poste"

Au-delà de la culture de l'entreprise, il est judicieux de savoir comment son propre n+1 réagit personnellement à ce type d'annonce. "Si on a un doute, mieux vaut le lever et mettre le sujet ouvertement sur la table avec lui", assure le coach. Vous pouvez redouter qu'il se mette à se méfier de vous, persuadé que la qualité de votre travail sera altérée par votre manque de motivation. Mais ne rien lui dire, c'est aussi s'exposer à ce qu'il l'apprenne par un tiers, ce tiers pouvant tout aussi bien être son propre chef ou son plus grand concurrent en interne... Il est alors peu probable qu'il soit un ardent défenseur de votre candidature. "Quelle que soit la qualité de vos relations avec lui, il constituera votre meilleur allié si vous faites preuve de transparence."

 

Un discours policé

Tout dépend surtout de la manière d'aborder le sujet avec lui. Expliquer que vous avez fait le tour du poste, que vous vous ennuyez avec lui et qu'il est impératif pour vous d'évoluer ne le placera pas dans le meilleur état d'esprit. En outre, il risque de vous mettre des bâtons dans les roues et d'éveiller ainsi la méfiance de votre futur manager.

La première consigne est donc de tirer un bilan positif des années passées en rappelant que vous vous êtes beaucoup investi. Deuxième consigne : l'associer à votre démarche. Il s'agit de ne pas lui présenter les choses comme déjà décidées : demandez-lui son avis et ses conseils.

Enfin, si la relation est conflictuelle, cette discussion sera l'occasion de mettre à plat bien des conflits plus ou moins larvés. "Chercher à résoudre des problèmes relationnels n'est pas une bonne motivation pour changer de poste, met en garde Robert Zuili. En parler directement avec votre n+1 vous permettra peut-être de lever quelques points de blocage et il ne sera alors plus nécessaire de partir."

Autour du même sujet