Bien rédiger la rubrique "centres d'intérêt" de votre CV Ne pas tomber dans la banalité

Pour chaque rubrique, le titre doit constituer une bonne accroche et donner envie de lire la suite. "Centres d'intérêt", "passions", "activités extra-professionnelles" ou même "divers", les dénominations de cette dernière section du CV sont nombreuses mais pas toutes efficaces. "Les titres comme "Autres" ou "Divers" sont à proscrire car ils ne sont pas assez précis et attractifs", note Mélissa Choby.

A l'instar du reste du CV, il est là aussi question d'attirer l'œil du recruteur et de lui permettre de visualiser en quelques secondes l'essentiel des informations. "Le danger est de tomber dans la rubrique fourre-tout, prévient Mélissa Choby. Ciblez des activités que vous pratiquez régulièrement, pour lesquelles vous avez vraiment des choses à dire, le tout avec passion."

Sortir du lot

Oubliez les énumérations trop vagues du genre "lectures, voyages et cuisine", elles se retrouvent dans l'immense majorité des CV. Parlez de ce qui vous tient vraiment à cœur et soyez précis.

Evitez la mention trop vague : "lectures, voyages et cuisine".

Ne vous contenter pas de mentionner que vous faites du chant lyrique, dites dans quelles structures, quelle est votre voix et à combien de représentations vous avez participé. Vous devez avant tout profiter de cette rubrique pour vous différencier de la masse des candidats. Vous tenez un blog ou un site internet ? C'est une très bonne vitrine pour valoriser vos compétences, mettez un lien qui pointe vers lui.

Curriculum vitae