Ces métiers d'avenir pour les cadres Responsable e-CRM pour allier marketing et nouvelles technologies

Reponsable de l'e-CRM : un nom barbare pour un métier pas si difficile à cerner (voir la définition). A l'heure où les sites Internet, les emails, les "chats" sont devenus des outils centraux dans les stratégies de communication auprès des clients, il est indispensable de se doter d'experts de ces domaines. "Aujourd'hui, beaucoup d'entreprises ont du mal à évaluer la rentabilité de leurs investissements en la matière", explique Fabrice Lacombe.

 

En quoi consiste le métier ?

Le responsable de l'e-CRM est par exemple amené à identifier comment un client ou un prospect navigue sur un site Internet et doit ainsi formuler des propositions pour optimiser cette navigation et générer plus de ventes. L'analyse d'importantes bases de données concernant ces mêmes clients et leur comportement en ligne doit lui permettre d'approfondir la connaissance des profils d'acheteurs. Il doit également suivre l'utilité des campagnes publicitaires en ligne ou des dispositifs d'affiiliation.

 

Qui peut y prétendre ?

"La barrière technique est forte, reconnaît Fabrice Lacombe. Pour le moment ces postes sont plutôt rattachées aux directions des systèmes d'information qu'aux directions marketing." Comprendre comment est rédigé un site Internet ou comment fonctionnent les moteurs de recherche est ainsi indispensable mais pas inaccessible. "Des profils techniques qui ont une sensibilité en marketing seront les plus naturels pour ce type de poste, dans le cadre d'une mobilité interne. Mais des expériences de marketing appliqué au web sont aussi une bonne porte d'entrée."

 

Où se former ?

 Des stages de formation continue : les formations sur le marketing en ligne de Benchmark Group (éditeur de JDN) et la formation CRM et e-CRM de CapGemini

 Un MBA sur un an : MBA spécialisé Marketing et commerce sur Internet de l'université Léonard de Vinci à La Défense

CRM / Relation client