Le contradicteur

il faut parfois savoir affronter un recruteur.
Il faut parfois savoir affronter un recruteur. © Sergey Nivens - Fotolia.com

Avoir de l'aplomb et savoir dire non au bon moment peut aussi jouer en faveur d'un candidat. Surtout lorsque le recruteur s'engage sur un terrain mouvant comme celui de la vie privée. "Certains recruteurs posent des questions pièges, déstabilisantes ou trop personnelles, relate Fabrice Coudray. Un candidat qui saura répondre, les yeux dans les yeux, d'un simple "votre question est déplacée, elle n'apporte rien à l'analyse de ma candidature, je n'y répondrai donc pas" aura raison de le faire. Car le recruteur ne peut qu'être impressionné par la qualité de la réponse".