Négocier des avantages à l'embauche Les classiques : téléphone, ordinateur et voiture de fonction

les équipements technologiques font partie des premiers avantages à négocier.
Les équipements technologiques font partie des premiers avantages à négocier. © japolia - Fotolia.com

L'un des premiers avantages que négocie un salarié concerne les outils technologiques. Obtenir le remboursement partiel ou total d'un abonnement téléphonique professionnel est un "avantage assez fréquent" selon Eric Gandibleu, directeur général du cabinet de conseil en recrutement Maesina International Search.

De même pour les équipements : en fonction du profil du candidat, négocier un téléphone et/ou un ordinateur de fonction est souvent couronné de succès, jusqu'au choix du modèle. Offrir un ordinateur d'une valeur de 1 000 euros reste plus intéressant pour l'entreprise qu'une hausse du salaire du même montant car elle ne paiera pas de charge sur l'outil. Ayez toutefois bien en tête que ces petits privilèges ne doivent pas être considérés comme des avantages en nature sans quoi ils seraient plus taxés pour l'entreprise, ce qui rendrait votre négociation plus difficile. Faites préciser le strict usage professionnel de ces outils dans le contrat même si, en pratique, cette distinction entre usages personnels et professionnels est souvent floue.

Le véhicule de fonction

Avantage rêvé par beaucoup de salariés, le véhicule de fonction concerne en premier lieu deux catégories de personnels : les commerciaux et les dirigeants. Elles ont une plus grande latitude à négocier, jusqu'à la catégorie de la voiture. Attention toutefois à ne pas être trop gourmand sur le modèle : le véhicule est soumis à la taxe sur les véhicules de société (TVS). L'employeur ne sera ainsi pas forcément d'accord pour accepter une demande trop exigeante car sa taxation sera trop importante.

Coralie Girard-Claudon, directrice du recrutement chez Approach People, note une pratique peu courante en France (plus en Belgique) mais qui peut être envisagée : "si on vous propose un salaire annuel nettement inférieur à vos prétentions, vous pouvez accepter la proposition mais avec la voiture en plus". A noter enfin que "les remboursements de frais kilométriques sont souvent plus avantageux qu'une voiture de fonction" selon Eric Gandibleu. Faites donc quelques calculs préalables pour négocier le meilleur avantage.

Rémunération / Entretien d'embauche