"Pouvez-vous citer trois de vos forces et faiblesses ?"

mettez en avant vos atouts.
Mettez en avant vos atouts. © Alliance– Fotolia.com

Pourquoi vous pose-t-on cette question ? Le recruteur recherche les signaux d'alarme et les fauteurs de trouble, une inaptitude à travailler en groupe et/ou à atteindre les objectifs, par exemple. "Chaque emploi comporte ses propres obligations, c'est pourquoi vos réponses doivent mettre en avant des qualités appropriées et vos faiblesses avoir de bons côtés, explique Lynn Taylor. Vous devriez au moins déclarer que vos mauvais côtés se sont atténués grâce aux actions positives que vous avez accomplies."

Pourquoi est-ce une question piège ? Vous risquez de vous porter préjudice. Dévoiler vos faiblesses peut vous porter atteinte si, au bout du compte, vous ne les présentez pas de façon positive", affirme-t-elle. Il est préférable de préparer ces questions à l'avance, plutôt que de s'aventurer en terrain inconnu."

Quelle est la réponse attendue ? Les recruteurs veulent entendre que vos forces peuvent être des atouts directs pour ce nouveau poste et qu'aucune de vos faiblesses ne vous empêchera d'être performant. "Ils veulent également que vous soyez capable de vous autoévaluer avec discernement et assurance", explique Lynn Taylor.