"Si vous aviez le choix, dans quelle entreprise travailleriez-vous ?"

restez réaliste : inutile de citer des groupes inaccessibles et pour lesquels
Restez réaliste : inutile de citer des groupes inaccessibles et pour lesquels vous ne travaillerez jamais. © jerome bono - Fotolia.com

Pourquoi vous pose-t-on cette question ? "Les recruteurs veulent s'assurer à quel point vous prenez au sérieux le fait de travailler pour eux en particulier, et pas pour leurs concurrents, ainsi que de votre niveau de fiabilité", expose Lynn Taylor. Cela leur permet également d'éliminer les candidats qui ne correspondraient pas au poste à proprement parler. Vous avez peut-être entendu que Google était un endroit fabuleux où travailler, mais cette réponse originale pourrait vous mener à l'échec, même si on vous donne la possibilité de vous imaginer exerçant l'emploi de vos rêves. Le recruteur n'est pas en train de vous faire la conversation, alors restez concentré sur le poste que vous pouvez décrocher.

Pourquoi est-ce une question piège ? Vous risquez de vous laisser entraîner dans le fil de la discussion et de mentionner des entreprises très respectées par inadvertance, ce qui serait contre-productif et n'inspirerait que des doutes quant à vos objectifs.

Quelle est la réponse attendue ? "Votre recruteur veut s'assurer que vous passez un entretien d'embauche dans l'entreprise que vous avez choisie en premier." Une réponse envisageable serait : "En réalité, j'ai recherché activement des entreprises types et la vôtre semble être idéale pour mes qualifications. J'apprécie qu'elle fasse telle ou telle chose dans le domaine et j'aimerais y contribuer."