Seniors : les entreprises devraient échapper aux pénalités

Selon le ministère du Travail, plus de 8 000 entreprises ont finalisé un dispositif en faveur des plus de 55 ans, via un plan d'action ou un accord interne, et plus de 80 branches, couvrant les trois quarts des salariés du privé, ont signé un accord.
La quasi-totalité des entreprises de plus de 50 salariés échappera donc à priori à la taxe de 1 % de la masse salariale instaurée à compter 1er janvier. Les PME de moins de 300 salariés ont elles en revanche encore trois mois de délai pour finaliser la mise en place de tels dispositifs.

PME