Trouver le bon équilibre entre l'écrit et l'oral

evaluez les informations qui passent mieux à l'oral qu'à l'écrit.
Evaluez les informations qui passent mieux à l'oral qu'à l'écrit. © Duncan Smith / Valueline / Thinkstock

L'équilibre entre ce qui doit être couché à l'écrit et ce qui ne se dit qu'à l'oral est parfois difficile à trouver. C'est particulièrement vrai pour les épreuves douloureuses telles que les maladies et les accidents. Si le CV se prête peu à un tel exercice, vous pouvez en revanche mentionner de tels évènements dans votre lettre de motivation. Vous expliquerez en une ou deux lignes les raisons de votre inactivité, aussi douloureuses soit-elle.

Ainsi, le recruteur ne sera pas étonné de voir une longue période d'inactivité et vous laissera probablement la possibilité de développer votre situation au cours de l'entretien. Il est plus facile d'évoquer ces épreuves compliquées lors d'une discussion en tête-à-tête.