L'innovation, seul approche durable pour redonner du sens à nos actions

Les 20 dernières années ont été des années de “déstructuration”, de création des “déliaisons” (E. Morin) et l’ensemble de notre système de valeurs s’est trouvé bouleversé, flottant. Notre potentiel d’innovation s’en est trouvé affecté et aujourd’hui, comme souvent au rugby, « il faut revenir aux fondamentaux »

Une société dont le système de valeur est déstructuré
Durant ces 20 dernières années, nous avons perdu notre capacité à donner du sens à nos actions en reportant notre sens de l'analyse, de la remise en question sur des outils dignes du "tatylorisme intellectuel" qui a fait perdre "le bon sens", le "sens de l'observation", la "remise en question". Un des signes forts de cet appauvrissement de « la logique », du « génie » peut s'observer en analysant les outils de base (analyse fonctionnelle, etc) non maîtrisés par certains ingénieurs tout juste sortie de l'école.
Je ne suis pas en train de regretter l'évolution des valeurs mais tout simplement l'évolution non-logique, non-cohérente, anarchique des valeurs sans phase de regroupement, de convergence.
Aujourd'hui, je dirai qu'avec ou sans réel réchauffement climatique, la prise de conscience du respect de notre Terre est peut-être ce moment de convergence entre tous les systèmes de valeurs.

L'innovation, un vieux « réflexe » à retrouver rapidement
Aujourd'hui, l'innovation est la seule décision stratégique à prendre pour se projeter durablement. Pour autant, il ne faut surtout pas limiter l'innovation à la technologie mais revenir à ses principes fondateurs pour relever les défis du 21e siècle.
En effet, l'ensemble de nos politiques d'innovation ont entièrement été orientées vers la technologie. Ainsi, pour la plupart d'entre nous, nous associons innovation à nouvelle technologie.  Ainsi, les "innovateurs du quotidien" ont été mis sur la touche par les promoteurs de l'innovation en France.
Ceci est grave car si nous n'aidons pas plus de porteurs de projets d'innovations "non-technologiques" nous risquons de ne pas permettre à nos entreprises d'être differenciantes sur les marchés de demain (ce qui a été parfaitement compris outre atlantique)

L'innovation, 3 piliers pour un avenir « durable »

Si nous revenons aux racines de l'innovation, nous pouvons définir trois piliers fondateurs qui vont vous permettre de savoir si vous innovez (ou non).

1. La valeur : "innover c'est changer de regard"

Innover consiste à créer de la valeur. Or, nous jugeons toute nouveauté selon 3 types de valeurs : d'usage, d'échange et d'estime. L'usage correspond aux fonctionnalités qui évoluent avec notre société. L'échange correspond à ce que je suis prêt à perdre en échange de... en premier l'argent mais aussi le changement qui évolue avec notre temps. Enfin, l'estime se rapproche plus des valeurs "sociétales" qui dépendent du moment... Donc innover c'est changer de regard, c'est tout juste adapter son regard avec son temps sans a priori.

2. La créativité
Innover c'est apporter quelque chose qui n'existait pas avant dans le domaine considéré (la créativité)

3. Le changement

Une des causes d'échec des innovations est la mauvaise manière ou le mauvais moment où l'innovation a été mise au jour, mise sur le marché. Innover c'est donc également notre capacité à "socialiser" notre nouveauté.

Innover, c'est donc utiliser les méthodes et les outils de base nous permettant de redevenir les "innovateurs nés" que nous sommes. A vous tous de jouer... chacun à son niveau
.

Autour du même sujet