Etudiants diplômés en 2013 : rien n’est plus sûr que l’incertitude

Jim Kim a récemment eu la chance d’être invité à s’exprimer devant la promotion 2013 de la Northeastern University de Boston. Voici une version abrégée de son discours.

Suivre l'auteur sur LinkedIn  

C’est pour moi un réel honneur de me tenir devant vous aujourd’hui alors que vous quittez cette formidable université pour débuter votre vie dont l’histoire reste à écrire. Je sais que beaucoup d’entre vous sont plus qu’inquiets quant à ce que l’avenir leur réserve. Je tiens seulement à vous dire que, certes, votre futur est incertain, mais il est très probable qu'il le soit encore plus que vous ne l’imaginez.

Mais ce n’est pas un problème.

Vous disposez de nombreux outils pour faire face à cette incertitude et mener une vie extraordinaire, allant bien au-delà de vos rêves les plus fous.

Le psychologue Roy Baumeister a dédié sa carrière à l’étude des traits de caractère de l’être humain, ceux qui le poussent à atteindre ce qu'il appelle des "résultats positifs". Baumeister et ses confrères ont découvert que les deux traits de caractère le plus souvent associés à la réussite sont l’intelligence et la volonté. Dans le livre de Roy Baumeister, intitulé "Willpower" (en français, "volonté"), on apprend que les efforts visant à améliorer notre intelligence de façon permanente ont échoué, mais qu’il est possible de développer notre volonté. Selon Baumeister, cette méthode garantit une vie faite de réussites.
Roy Baumeister et ses collègues ont également démontré que la volonté peut être comparée à un muscle qui se développe avec de l’entraînement et qui s’atrophiera si vous cessez de faire de l’exercice, tout comme vos muscles abdominaux si vous arrêtez les abdos. Ils ont même découvert que dans le cerveau, il est crucial de maintenir un certain niveau de glucose car ce dernier alimente la partie du cerveau responsable de notre volonté !
Sous un autre angle, une équipe de chercheurs a démontré qu’au-delà du talent, la pratique est l’élément déterminant de la maîtrise d’une compétence ou d’une aptitude. Malcolm Gladwell, dans son livre "Outliers" (en français, " les cas isolés"), a rendu populaire un important corpus de travaux qui affirment que cette maîtrise requiert 10 000 heures de pratique. Des ouvrages aux titres tels que  "le talent est surfait" ont d’ailleurs été publiés dans la même optique.
Aujourd’hui, en plus de réfléchir aux principes d’incertitude et de volonté, je veux que vous fassiez tout pour retenir une chose de plus. Je veux que vous pensiez à une façon efficace d’utiliser votre temps, afin d’en faire une force dans ce monde complexe.
Je ne sais toujours pas ce que me réserve l’avenir. Après tout, je n’aurais jamais cru que j’obtiendrais non seulement mon diplôme de médecine mais aussi un doctorat en anthropologie à Harvard. Je n’aurais jamais cru que j’aurais contribué à la fondation d’une association, Partners in Health, aux côtés de Paul Farmer et de tant d’autres personnes qui travaillent désormais à travers le monde dans 10 pays différents.
Je n’aurais jamais cru que mon expérience auprès de Partners in Health allait contribuer à me placer à la tête des efforts du programme de l’Organisation mondiale de la santé contre le VIH et le sida, qui consistaient notamment en une campagne lancée en septembre 2003 pour fournir un traitement à 3 millions de personnes avant 2005. Bien que doté d’une expérience minime en administration universitaire, j’ai eu l’immense honneur de devenir le président du Dartmouth College. Enfin, sans que je m’y attende, le président Obama m’a demandé de présenter ma candidature en tant que président de la Banque mondiale.

Non sans une certaine appréhension, j’ai accueilli à bras ouverts ces opportunités totalement inattendues, et j’occupe maintenant l’une des fonctions les plus intéressantes du monde. Le Groupe de la Banque mondiale (qui comprend les 5 institutions de la BM, NDLR), fondé dans les années 1940 pour reconstruire l’Europe après la Seconde guerre mondiale, est une organisation extraordinaire. En plus de 66 ans d’existence, il est devenu la première institution de développement économique du monde.
En avril 2013, la direction du Groupe de la Banque mondiale s’est donnée pour objectif d’éradiquer l’extrême pauvreté d’ici 2030 et de promouvoir une prospérité partagée afin que les 40 % de la population ayant les plus bas revenus dans tous nos états membres puissent profiter des retombées de la croissance économique. En fixant des objectifs aussi audacieux pour notre organisation ainsi qu’une échéance pour mettre fin à l’extrême pauvreté sur le globe, nos membres (soit, la communauté internationale) nous ont permis d’agir sur des problématiques précises en un très court laps de temps. Nous allons maintenant faire usage du temps que nous avons devant nous pour faire progresser ces objectifs, qui, nous l’espérons, marqueront une réussite significative de l’histoire de l’humanité.

Pour conclure, le défi que je vous lance est le suivant : fixez-vous des objectifs audacieux, forgez très consciencieusement votre volonté, et optimisez l’usage que vous faites de votre temps. Vous avez travaillé dur ces quatre dernières années, et avez acquis quelque chose d’exceptionnel : les fondations d’une pensée critique et même autocritique, ainsi que les compétences pratiques qui vous aideront à résoudre des problèmes tenaces dans le monde réel. Ce sont des qualifications extraordinaires. Elles vous donneront du pouvoir… et des responsabilités.
L’incertitude signifie que rien n’est déterminé à l’avance. Que le futur est entre vos mains. Vous le sculpterez à la force de votre volonté, de votre intellect et de votre compassion. L’incertitude est synonyme de liberté. Saisissez-vous de cette liberté et partez à toute vitesse. Sans oublier de faire le plein de glucose sur votre chemin.


Traduction par Joséphine Dennery, JDN


Cette chronique traduite par le JDN a été publiée via le programme Influencers de LinkedIn, où s'expriment près de 300 leaders d'opinion. Retrouvez la version originale en anglais ici : Class of 2013: Uncertainty Is The Only Sure Thing

Autour du même sujet