Les jeux vidéo, des vacances éducatives ?

Les parents s’inquiètent à juste titre de l’utilisation des jeux vidéo par leurs enfants. Mais savez-vous qu’ils peuvent également participer à leur développement intellectuel et social ? Voire à la réussite scolaire ? Les récentes découvertes sur la plasticité du cerveau prêchent en faveur des jeux vidéo.

Dans un univers où ils sont fortement sollicités, et trop souvent par les problèmes des adultes,  nos enfants n’ont pas uniquement besoins de détente, mais de véritables vacances, c'est-à-dire des temps où ils peuvent se mettre en marge des soucis du quotidien. Les jeux vidéo, utilisés avec modération, participent pleinement à cette possibilité de vacances ludiques et éducatives.
Voici quelques conseils pour permettre à nos chérubins de prendre quelques vacances éducatives grâce aux jeux vidéo.

Les temps

En premier lieu choisissez les heures et temps d’utilisation des jeux vidéo. Dans la semaine, laissez vos enfants pendre entre 20 et 40 minutes le soir, avant le repas. Pendant les week-ends et les vacances, ne les laissez pas dépasser 2 heures par jour au total, avec des cycles de 40 minutes, ceci afin de leur éviter des phénomènes de stress contreproductif.

Les jeux éducatifs, ennemis des vacances !

Sortons des lieux communs : évoquer des vacances éducatives ne signifie pas de choisir des jeux spécifiquement éducatifs, bien au contraire. Même si l’on peut trouver d’excellents jeux à vocation éducative, prenez garde à éviter d’imposer des devoirs supplémentaires à vos enfants scolarisés. Ce temps de repos doit être mis au profit de vacances pour leur permettre de rebondir ensuite sur leurs devoirs.

Les jeux d’arcade et de réflexe

Les jeux d’arcade vous paraissent idiots ? Détrompez-vous. Une étude « Action video game modifies visual selective attention »  publiée en 2003 dans le très sérieux journal Nature par C. Shawn Green et Daphne Bavelier, du département neurosciences de l’université de Rochester, démontre qu’au contraire, ces jeux améliore l’attention visuelle et développent des capacités de repérage spatial, autant de qualités nécessaires pour les futurs mathématiciens, physiciens, chimistes ou pilotes d’avion.
Ne bannissez pas ces jeux, bien au contraire, mais prenez garde à ce qu’ils ne soient pas excessivement brutaux.

Les jeux vidéo de rôle

Les jeux de rôle ou RPG (sigle issu de l'anglais Role Playing Game) participent au travail de construction de la personnalité des jeunes et de la vie en société. Contrairement à ce que l’on peut imaginer, ceux-ci socialisent l’enfant grâce aux modalités relationnelles qu’ils instituent à travers des actions narratives. Ils permettent aux enfants de développer l’imaginaire, d’apprendre qu’il existe des règles et de les accepter.
La complexité des jeux vidéo de rôle où les joueurs sont connectés par internet, permet de réaliser une construction fictionnelle collective et négociée. Ils forment ainsi un apprentissage de la vie en collectivité, de façon très ludique. Pour la pédiatre Diana L. Graf, ceux-ci développent non seulement la capacité à mobiliser de l’énergie, mais également l’empathie de l’enfant, ce qu’elle décrit dans son article « Playing Active Video Games Increases Energy Expenditure in Children ». Ceci dit bannissez les « Action-RPG », jeux brutaux, au profit des « Tactical-RPG » qui développeront des capacités cognitives propres à former des élites !

En conclusion, vos enfants ont un besoin impérieux de vacances, ce qu’apportent les jeux vidéo, à condition d’être utilisés avec modération. Plutôt que de s’inquiéter de leur utilisation, essayer de guider vos enfants dans leur choix, et de maîtriser le temps passer à jouer, pour que ces instants deviennent véritablement éducatifs sans même qu’ils s’en rendent compte.
Et rien de vous interdit de jouer avec eux et de resserrer ainsi le lien familial dans des vacances éducatives !

Autour du même sujet