Pour la mixité Femmes/Hommes dans l'entreprise, il y a encore du travail !

Nul doute que la mixité est donc une valeur qui fondera la société de demain. Elle est de fait constitutive et non un effet de mode.

Il apparaît compliqué de justifier encore aujourd’hui la place plus favorable des hommes dans la société en s’appuyant sur leur supériorité physique... Finies la chasse, la pêche pour se sustenter, ou les guerres intestines pour conserver sa grotte. Place aux courses sur Internet et aux crédits immobiliers !
Pour autant, les inégalités persistent et nous avons tous, chercheurs compris, bien du mal à expliquer pourquoi les femmes gagnent encore 27 % de moins que les hommes à compétences égales.
Les stéréotypes semblent être la réponse toute trouvée et les solutions bien longues à mettre en place, mais elles existent !

La mixité, valeur fondatrice de la société de demain

Heureusement, des initiatives naissent. Et si certains diront « après le Green Washing, on parle de Pink Washing ou demanderont si « au fond n’est-ce pas une mode, cette histoire de mixité ? », nous pensons, nous, que de manière générale nos sociétés occidentales comme les pays émergents sont en ordre de marche vers plus d’égalité.
 
Nous parlons alors de « créatifs culturels ». L’étude sociologique éponyme*, sortie aux États-Unis en 2001 et portant sur 100 000 américains, démontre en effet que 25 % de la population ne se reconnait ni dans les traditionalistes ni dans les modernistes mais a pour valeurs les 6 items suivants :
  • l’écologie et le développement durable,
  • la place des femmes dans la société,
  • être ou paraître : rapport aux autres, rapport à l’argent,
  • la connaissance de soi: le développement personnel, la dimension spirituelle,
  • l’enjeu sociétal : l’implication individuelle et solidaire dans la société, le social avec une dimension locale,
  • l’ouverture culturelle : le respect des différences, le multiculturel.
Il ne faut pas oublier non plus que changer le monde ne repose pas sur l’idée de remplacer les hommes blancs de 45 ans par des femmes blanches de 45 ans.

Place à la mixité ET à la diversité

Ce sont les deux axes essentiels qui permettront de construire ce nouveau monde. L’égalité ne doit pas se confondre avec l’homogénéisation. Elle n’est pas l’opposée de la différence mais au contraire sa prise en compte.
Comme tout changement de fond il y a des résistances bien sûr, des mouvements inverses, mais pour autant nous sommes convaincues que les générations Y (dont une majorité de femmes) ne transigeront pas sur ces valeurs fondatrices de cette société qu’elles construiront à leur image.

La mixité est l’affaire de tous

Ce sont ces convictions qui nous ont amenées à créer, il y a trois ans, le Forum de la Mixité, qui se tiendra le 13 décembre 2013 à Paris. Partant d’un constat d’inégalités criantes, nous avons réuni tous les acteurs majeurs de la mixité en France. Pour que personne ne puisse renvoyer la balle à son voisin, nous y avons convié les entreprises, les écoles, les associations qui travaillent sur ce sujet, les réseaux de femmes, les chercheur(e)s, les acteurs politiques.
Chacun peut ainsi, au cours d’ateliers de réflexion, provoquer le débat, parler de son expérience, de ce qui a fonctionné ou échoué. Car le chemin est long, tant pour les femmes que pour les hommes.
Car jusqu’à preuve du contraire, la mixité est l’affaire des deux sexes. Impossible d’instaurer plus de mixité dans les entreprises ou les collectivités sans intéresser les femmes ET les hommes !
Parlons-en des hommes, d’ailleurs. Si les femmes sont bel et bien enfermées sous un plafond de verre, qui tend parfois à ressembler à du marbre au travers de quoi rien ne filtre, les hommes le sont aussi, à leur manière. La société, vous et moi, leur interdisons le droit de pleurer, d’être sensibles, multi-tâches, des pères attentifs ou encore des êtres doués d’empathie.
Femmes et hommes sont enfermés dans leur sexe social, celui qui nous interdit ou nous autorise en fonction de notre sexe.
À nous toutes et tous donc de participer à cette émancipation !

Autour du même sujet