Les trois tendances majeures de l'e-mail marketing en 2014

L’émergence du mobile, l’e-mail retargeting et l’email-to-store ont radicalement changé la façon d’envisager les campagnes emailing. Or 56% des entreprises prévoient d’augmenter leur recours à l’e-mail marketing en 2014. Tour d’horizon de ces nouvelles tendances.

#1 E-mail marketing et mobile 

La consultation en mobilité explose. Aujourd’hui, 64% des internautes consultent leurs mails sur mobile ou tablette.  Il est donc devenu impératif de connaître son taux d’audience emailing. Si ce dernier est supérieur à 10%, il est temps de prendre les bonnes décisions. Le recours au responsive design devient une nécessité. Votre campagne emailing ne doit plus être pensée pour être uniquement consultée sur un écran d’ordinateur mais aussi sur un smartphone ou depuis une tablette.

En parallèle, il faut repenser la hiérarchie de vos informations. Sur un écran mobile, vous n’avez pas l’espace pour convaincre vos utilisateurs avec des tonnes de texte. Votre page doit donc être concise et précise. De plus en plus d’e-mail marketers utilisent pour la rédaction de leur email une pyramide inversée. Cette mise en forme vient du monde du journalisme, le principe est de commencer par l’essentiel, puis d'aller du plus important vers le moins important.

On parle aujourd’hui du responsive design comme d’une nouvelle tendance. En effet, seulement 11% des emails sont optimisés sur mobile. Pourtant, 69% des utilisateurs mobiles suppriment les emails non-optimisés sur mobile. Ainsi, le responsive design ne devrait plus être une tendance mais un standard !

 #2 E-mail retargeting

Il ne faut surtout pas manquer le coche du retargeting. Les internautes étant de plus en plus exigeants, ils sont aujourd’hui prêts à accepter les communications des marques mais sous réserve de mesure et de pertinence. C’est donc la pertinence de l’e-mail marketing qui fera la différence. L’e-mail retargeting apparaît comme la solution, car il propose à son destinataire une offre personnalisée, en se basant sur les produits auxquels le consommateur s’est intéressé sur le site d’une marque.

Pourtant, le retargeting par e-mail n’a pas encore été véritablement adopté. Aujourd’hui, la grande majorité du retargeting se fait par display, comme en atteste la notoriété d’entreprises comme Criteo ou Adroll. Pourtant, l’e-mail marketing est un autre moyen de faire du retargeting, tout aussi voire plus efficace. Une étude récente de Forrester Research a révélé que l’e-mail retargeting génère près de 4 fois plus de revenus et 18 fois plus de bénéfices nets comparés au marketing qui n’utilise que des envois non ciblés. D’ailleurs, les internautes reconnaissent d’ores et déjà les efforts menés par les professionnels pour développer des contenus pertinents. L’e-mail n’est donc pas mort, l’e-mail retargeting est son avenir. Une expansion encore plus forte du retargeting est à prévoir en 2014 !

#3 Email-to-store

D’après l’étude du SNCD parue en septembre 2013, l’email-to-store est l'une des tendances émergentes des campagnes emailing. L’email-to-store est en fait une technique dans laquelle l’email marketing va tenter d’amener le prospect non pas sur site, mais dans un magasin. Aujourd’hui, 78% des internautes comparent les marques en s’informant depuis leur ordinateur ou leur smartphone avant de se déplacer en magasin. Face à l’évolution du parcours d’achat des internautes où les frontières entre commerces en ligne et physique s’estompent, l’email-to-store est un outil marketing efficace.

Pour réussir à déplacer le prospect, il faut que l’e-mail ait une certaine valeur ajoutée. Cela peut être celle de réserver un produit en magasin pour les fêtes de Noël, une vente privée, un rendez-vous avec un conseiller ou tout simplement un coupon de réduction. L’email-to-store permet de relever les nouveaux défis qui s’imposent aux commerçants : il assure une proximité avec les consommateurs et répond aux nouveaux comportements ainsi qu’à la mobilité des consommateurs. L’e-mail marketing influence 71% des consommateurs en magasin à acheter. 


Que faut-il tirer de ces 3 nouvelles tendances ? Tout simplement que l’e-mail n’est pas mort. D’ailleurs, pour conclure, voici un dernier chiffre illustrant ces nouvelles tendances : le nombre de lecteur d’e-mail va passer d’ici 2017 de 2,42 milliards à 2,76 milliards.  

Mobilité / Smartphone