Je suis devenu responsable d'une équipe avec qui j'ai grandi...

Qui n'a jamais eu cette appréhension : Si demain je deviens responsable et je dois piloter des équipes avec qui j'ai évolué, grandi et appris. Si demain je suis nommé manager de mes collègues ? Que va-t-il se passer ?.....

On me propose une évolution qui va me permettre de "manager" mes amis :
  • Que vais je faire ?
  • Comment je vais agir et réagir ?
  • Comment dois - je m'affirmer ?
Des questions qui impliquent aussi des réponses utiles, simples et pratiques.
Aujourd'hui, j'occupe le poste de manager d'équipe. 
Je suis responsable d'un groupe de plusieurs personnes. Oui, mais voilà, ces personnes sont des gens avec qui j'ai grandi dans l'entreprise. J'ai appris avec eux . J'ai partagé des moments amicaux et personnels.
Des questions me viennent aussitôt à l'esprit : est-ce que je vais changer mes habitudes ? Comment je vais réussir à m'imposer face à des personnes qui m'ont vu évoluer ? 
Comment je dois communiquer ? Quelles seront mes attitudes ? Quel comportement à adopter avec les personnes qui m'ont fait confiance ?
Cette question m'est souvent posée par des étudiants. En apprentissage dans un service, ils ont eu la chance et le mérite de devenir responsable. 
Le cas d'une jeune fille qui a démarré son activité professionnelle en agence d'intérim comme recruteur.
Ses compétences ont été remarquées par la direction dès les premiers mois. 
Cette jeune fille avait l'occasion de sortir avec ses copines de travail, de passer des soirées ensemble et de faire la fête.
Oui mais voilà, le jour est arrivé,  elle a du prendre le poste de directrice d'agence. Maintenant sa mission est de manager ses "copines de travail" avec qui elle a tant partagé en soirée.
Il n'y pas pas de règles en la matière. Chaque attitude et comportement seront liés à l'organisation et surtout liés à vous.
En effet une organisation dans un système "ouvert" laissera plus de place aux rapports conviviaux et sympathiques, contrairement à une organisation"fermée" ou l'autorité et la hiérarchie seront de rigueur. Dans le système régulé par l'autorité, la mise en place de comportements adaptés seront très utiles pour éviter de faire de grosses erreurs. A vous de faire respecter la ligne hiérarchique sans tomber dans les excès d'autorité.
L'erreur du débutant devrait être autorisée, mais hélas, nous vivons dans un monde professionnel ou la rapidité de réussite ne laisse plus de place à ces types d'erreurs.
Donc, PRUDENCE. Agir avec professionnalisme et avoir une "efficacité rapide".
Les pistes de réflexion que j'apporte, pour les nouveaux managers en prise de fonction dans ces situations sont personnelles et ne figurent dans aucun ouvrage de management.
Plusieurs points seront à analyser et vont conditionner ma " NOUVELLE PLACE" dans le nouveau système, dans l'organigramme de l'entreprise.
Mon titre de fonction change, mon lieu de travail évolue, j'ai un bureau de "directeur". Mes relations avec mes collaborateurs* vont aussi changer. 

5 étapes clés : 

  • Étape 1 : Analyser le système dans lequel j'ai évolué
SI je le connais bien, je peux m'autoriser des relations professionnelles plus proche avec mes "anciens camarades". Le management de proximité sera plus simple à faire et plus facile à accepter par mes équipes. 
Expliquez votre changement de fonction, vos attentes et votre nouveau rôle. Il est important de bien fixer le cadre et les règles du jeu dès le premier jour. Le changement fait peur, à vous de soulager ces peurs grâce à votre communication dès le départ.
  • Étape 2 : Adopter une attitude de responsable d'équipe.
OUI, c'est ma nouvelle fonction. Je vais faire partie de la sphère stratégique. Je vais être informé sur les décisions et les actions à mener. Je vais être évalué sur les résultats de mes équipes. Je vais avoir des objectifs à donner et à piloter. Je vais aussi être évalué sur ma performance.
ATTENTION, prudence, il y a maintenant des informations que je ne devrai pas divulguer. Je dois conserver une distance d'information. Mes équipes ne devront pas TOUT savoir. J'ai maintenant une partie de mes informations qui restera confidentielle. Je ne fais plus partie de l'équipe, je suis devenu leur pilote. La responsabilité en plus. 
  • Étape 3 : MA place avec mes camarades qui m'ont vu grandir.
Arriver le matin plus tôt peut aussi me permettre de positionner ma nouvelle fonction. Je ne suis plus le "copain d'avant", mais "le manager du service". Mes missions sont très différentes. Fini, le petit "stagiaire" qui amenait le café ....Je devrai fixer des objectifs, analyser les résultats, motiver, et recadrer ( La partie la moins glamour en management). ATTENTION, cela m'empêche en rien de prendre le café avec les équipes , ex-camarades de soirée......
Je peux aussi m'autoriser des soirées, mais je dois rester sur mes gardes et conserver mon rôle de responsable d'équipe. Ma légitimité est en jeu. Certaines personnes ne feront pas la différence entre Vous/ avant et Vous/ après.
Si les personnes sont "adultes" et responsables, vous ne devriez même pas aborder ce sujet.
Dois-je conserver la fameuse "BISE" du matin ? 
Si l'habitude a été donnée, pourquoi en changer ? Ce mode reste très Français avant tout. 
SI vous arrivez à des heures différentes, faire la "bise" à ses collègues ne deviendra plus systématique. Naturellement, ce rapport de proximité va s'atténuer. 
  • Étape 4 : GARDER la distance.
En effet, comme je l'ai expliqué en étape 3, la distance va vous préserver émotionnellement et professionnellement. Votre vie privée ne fera plus l'objet des discussions animées de vos grandes soirées.... RESTEZ vigilant sur votre vie personnelle. 
Vous ne saurez jamais comment votre "ancien" camarade peut utiliser ces informations.
Discrétion oblige dès votre prise de fonction. Ce n'est plus le point central de vos échanges dans votre bureau.
  • Étape 5 : Une communication claire et efficace.
Par votre présence au quotidien, votre soutien et votre sens relationnel. Si vous avez été un bon "communiquant" avant, il n'y a aucune raison de changer votre style. (Sauf, si vous avez pris la grosse tête et le grade de directeur vous impose des comportements différents, dans ce cadre là, vos anciens camarades sauront vous le faire sentir !!).
Votre équipe saura vous apprécier et devra reconnaître vos qualités de "MANAGER". 
SI déjà auparavant vous aviez ces prédispositions, tout viendra naturellement. Mais si c'est une surprise et que certaines personnes dans votre groupe "convoitaient" votre fonction, cela restera tendu dès le départ. Restez attentif aux "SIGNAUX". pour mieux se préparer à y répondre.
A vous de clarifier vos responsabilités et vos attentes pour chacun.
Le plus important seront vos actes et la manière dont vous allez mener vos équipes à l'objectif.
Votre nouvelle fonction changera automatiquement les rôles et va aussi modifier les relations. Vous n'y pourrez rien. C'est dans l'ordre des choses.
"Ce qui arrive facilement ne dure pas , ... ce qui dure n'arrive pas facilement."
Bonne application.

-----------
NOTE : * En management on parle souvent du mot "collaborateur". Ce terme me dérange profondément car il n'est pas juste. En effet, le salarié est , dans un rapport managérial, avant tout un subordonné. Pourquoi dans tous les livres, ouvrages ou manuels de management on parle de "collaborateurs" ? Le sens est faux, le salarié ne collabore en rien aux décisions managériales et reste dans un rapport de subordination. Seul le management participatif peut à juste titre parler de collaborateurs quand des décisions sont prises sous le mode collaboratif.



Collaboratif / Evolution