Etes-vous la personne la plus intelligente ? Espérons que non

Voici quelques recettes pour gérer un employé plus intelligent que vous.

Suivre l'auteur sur LinkedIn  

La meilleure chose qui puisse vous arriver en tant que patron, c'est d'engager une personne plus intelligente, plus créative ou, d'une certaine manière, plus talentueuse que vous. C'est comme si vous aviez gagné au loto. Tout à coup, vous avez un membre de l'équipe dont le talent améliorera très probablement la performance et la réputation de tous, y compris vous.
Oui, c'est dans la nature humaine d'avoir peur qu'un employé "supérieur" puisse vous faire passer pour quelqu'un d'inférieur et peut être ralentir votre progression professionnelle. Mais, en réalité, c'est exactement le contraire qui se passe d'habitude.
La raison est que les dirigeants ne sont pas, de manière générale, jugés sur leur rendement personnel. A quoi cela servirait-il de les évaluer comme des collaborateurs individuels ? C'est pourquoi, la plupart des dirigeants sont jugés sur leur efficacité à recruter, à coacher et à motiver leurs troupes, de manière individuelle et collective, ce qui se retrouve en terme de résultat. C'est pour cela que lorsque vous engagez les personnes les plus performantes et que vous libérez leurs énergies, vous n'avez pas l'air incompétent mais vous ressemblez à la poule qui a pondu un œuf en or.
Alors, continuez à les pondre. Il n'y a pas d'entreprise qui n'aime pas un patron qui recrute des gens performants et qui crée un environnement dans lequel ils s'épanouissent, et vous n'avez pas besoin d'être la personne la plus intelligente pour le faire. Réellement, lorsque vous montrez constamment ces aptitudes en tant que dirigeant et que vous avez la réputation au sein de votre entreprise d'être le meilleur des bâtisseurs, votre carrière décolle.
Maintenant, personne n'a dit que gérer au sein de votre équipe des employés "supérieurs" est obligatoirement facile. Il y a plusieurs années de cela, lors d'un discours à Chicago, un membre du public nous a dit que deux de ses sept subordonnés directs étaient plus intelligents que lui.
Il a affirmé : "Comment puis-je les évaluer ?”
Nous avons tenté de lui répondre avec légèreté : “Qu'est-il arrivé aux cinq autres ?" Mais nous avions compris sa question.

Comment pouvez-vous évaluer quelqu'un dont vous avez le sentiment qu'il a plus de talent que vous ?

Vous ne pouvez pas. Du moins, vous ne les évaluez pas sur leur intelligence ou bien sur une série d'aptitudes particulières. Bien sûr, vous parlez de ce qui va, mais il est aussi important de se fixer sur des domaines qu'ils peuvent améliorer. Par exemple, que des gens très intelligents ont des problèmes relationnels avec leurs collègues ou bien à s'ouvrir aux idées des autres n'est pas un secret.
En effet, certains ont des difficultés à devenir eux-mêmes des dirigeants et c'est là que votre expérience, votre assurance et vos capacités de coach entrent en jeu.
Alors, de cette manière, gérer des employés supérieurs revient à gérer des employés moyens. Vous avez tout à gagner à rendre hommage à leur essor et vous n'avez rien à craindre du tout.

Chronique de Jack et Suzy Welch
---------------
Traduction par Sylvie Ségui, JDN
. Cette chronique traduite par le JDN a été publiée via le programme Influencers de LinkedIn, où s'expriment près de 300 leaders d'opinion. Retrouvez la version originale en anglais ici.

Linkedin / REUTERS