Testez votre QL (Quotient de Leadership)

Un test pour la plage : êtes-vous un leader du changement ?

Comment ne pas bronzer idiot ? Chaque année, à cette période, la question ressurgit, menaçante. Les journaux féminins la combattent par des tests. Cette chronique les imite.

Leader = changement

Le fameux John Kotter, de Harvard, écrit leader = changement. Le leader est l’homme qui a l’idée du changement, et sait le mener à bien. (Ceux qui ne sont pas des leaders sont des « managers », des gens qui appliquent les normes.)
Comment reconnaître un leader ? Christian Kozar, au cours d’une vie aventureuse, a participé à la grande transformation du secteur public français. Voilà l’homme qu’il me fallait pour discuter de cette question. Nous sommes allés de surprise en surprise.

Des erreurs, pas des recettes

Tout d’abord, tout dirigeant normalement constitué est capable de transformer une entreprise. S’il n’y parvient pas, c’est qu’il fait des erreurs. Premier résultat : le succès du changement n’est pas une question de recettes mais d’erreurs.
D’où viennent ces erreurs ? Le terme générique est prédiction auto-réalisatrice. Erreur de diagnostic. Les conséquences de cette erreur renforcent le dirigeant dans ses convictions. Ça se termine mal.

Attention : prédiction auto-réalisatrice

Qui sont les coupables ? D’abord la culture de son entreprise. L’homme juge en fonction d’un cadre de référence. Cadre implicite. Seconde nature. Et ce cadre lui est imposé par son environnement. Or, ce « cadre » veut empêcher le changement. Est-ce surprenant ? A quoi ressemblerait, par exemple, un code de la route qui laisserait l’automobiliste innover ? Il est normal que la société nous empêche de la détruire.
Voilà pourquoi il est difficile de conduire le changement quand on est un apparatchik. Plus étrange… Lorsque nous avons fait la liste des erreurs fatales, nous avons constaté que toutes viennent de l’Education nationale. Notre éducation fait de nous des cancres du changement ! « Trained incompetence » disait Thorstein Veblen.
A ce point, j’ai envoyé le résultat de nos discussions à une dizaine de dirigeants, ayant une grosse expérience du changement. Lorsque l’on doit redresser une entreprise, quels sont les gestes qui sauvent ? leur ai-je demandé. Ensuite, lisez notre texte. Et dîtes-nous ce que vous tirez de cet exercice.
Ce travail a passionné mes cobayes. J’ai reçu de vraies dissertations. Certains m’ont appelé pour m’exposer leurs vues en détails.

L’antidote au bronzage idiot

Et maintenant, c’est à vous de faire cet exercice. Imaginez que vous deviez transformer votre entreprise. Comment vous y prendriez-vous ? Regroupez vos idées en de l’ordre de 5 à 10 principes critiques. Puis lisez notre texte. Que tirez-vous de ce travail ?

--------------

Autour du même sujet